MENU

Bien choisir son assurance instruments de musique : conseils d’assureurs

Assurance instrument de musique

Vous disposez d’un instrument de musique et craignez de vous le faire voler ? Vous avez raison hélas ! Le vol de violon, d’alto, de flûte, de cor, de tuba, de saxophone, de basson, de trompette et de tous ces instruments relativement compacts est fréquent et pour leurs propriétaires, la douleur est forte. Non seulement ils perdent leur outil de travail, un bien précieux financièrement et moralement, mais en plus ils sont souvent mal indemnisés voire pas du tout.

Assurance vol instruments de musique

Un instrument de valeur n’est pas pris en charge par l’assurance maladie lorsqu’il est volé à son propriétaire. Le musicien rencontre alors une perte financière importante, surtout s’il s’agit d’un instrument pour les hautes études musicales (conservatoires à rayonnement régionaux, conservatoires nationaux) ou destiné à l’usage professionnel (musicien d’orchestre, concertiste, professeur en école de musique, soliste, chambriste…). Il est incontournable de souscrire des offres sérieuses chez des spécialistes de l’assurance pour musiciens. Il en existe partout dans le monde, certaines pouvant vous assurer depuis l’étranger. Le coût varie beaucoup d’une compagnie d’assurance à une autre, mais surtout d’un instrument à un autre et d’un assuré à un autre. Il existe des instruments d’une valeur de quelques centaines d’euros et d’autres pouvant allègrement dépasser le million d’euros ! Voici quelques assureurs à découvrir :

Adagio Assurance

Bebop Assurance

Allianz Assurance Musique

Assurance incendie pour instrument de musique

En réalité, les assureurs capables de vous couvrir en cas de vol d’instrument, vous couvrent aussi pour les autres risques tels que l’incendie. Vous laissez votre instrument chez vous et malheureusement, un incendie criminel se déclare en votre absence ou même en votre absence et sans que vous puissiez éteindre les flammes. La perte de l’instrument est un déchirement mais surtout une catastrophe financièrement. L’assurance est souscrite à l’année, avec possibilité de régler tous les mois et permet d’être indemnisés à hauteur de la valeur de l’instrument (attestation du luthier ou du vendeur qui vous l’a fourni).

Assurance casse pour instrument de musique

En réalité, les assureurs capables de vous couvrir en cas de vol d’instrument, vous couvrent aussi pour les autres risques tels la casse de l’instrument. L’utilisation d’un instrument de musique, que ce soit un instrument à cordes, un instrument à vents, un cuivre, un piano ou tout autre instrument, comporte un risque de casse. Les pauses de l’orchestre avec les instruments qui prennent beaucoup de place et gênent la circulation, le monde à l’entracte ou pendant les événements musicaux… Tout cela est un risque de chute de l’instrument par mégarde. Il existe des accessoires permettant de bien ranger les instruments lorsqu’on a besoin de se libérer les mains, comme des supports pour violoncelles par exemple.

Quels types d’instruments peut on assurer ?

Tous les instruments peuvent être assurés. Sauf si leur montant est trop important et que vous deviez souscrire un contrat spécifique. Violon Stradivarius, guitare classique, guitare électrique, batterie, trombone, tuba, percussions, harpe, contrebasse, violoncelle, hautbois, clarinette… Renseignez-vous auprès de votre assureur (assurance habitation) pour savoir s’il a un contrat spécifique à vous proposer pour assurer un instrument de musique ou s’il peut vous recommander une compagnie d’assurance qui protège bien les musiciens, professeurs et étudiants de haut niveau.

|
Lucie